LE MANDALA : UN SYMBOLE UNIVERSEL

Un symbole est une signe ou un objet qui sert de marque de reconnaissance entre initiés où dans le grand public. De tout temps l’homme a utilisé le langage des signes graphiques pour s’exprimer de manière synthétique. Un dessin valant mieux qu’un long discours.

Le cercle représente infini et totalité

Le cercle est la forme géométrique choisie spontanément pour parler d’infini, de totalité. Il est comme la voûte du ciel au dessus de nos têtes.

Le centre du cercle est point initial de toute chose

Le centre est le point origine à partir duquel tout se crée. C’est le nombril, au centre du corps humain, autour duquel le fétus se développe.

Un zoom qui exprime microcosme et macrocosme

Le dessin centré nous relie au macrocosme dans ses grands cycles cosmiques et au microcosme par l’organisation cellulaire de la vie autour de son noyau.

Des cercles concentriques qui évoquent les cycles de la vie de l’individu

Le dessin centré, reflet de notre dessein de vie avec au centre l’enfant et de cercle concentrique en cercle concentrique, comme sur la coupe d’un arbre, toutes les étapes de la vie jusqu’au dernier grand cercle.

Le cercle : une matrice

Quand nous travaillons dans le mandala nous sommes comme dans un organisme vivant avec sa coquille ou sa peau qui le délimite du monde extérieur et qui en gère les échanges. Au centre le noyau, le germe, semblable à notre for intérieur.