THÉRAPIE DE L’ÂME

Thérapie-de-l'âme-00158

Quand on est au centre de son mandala, nous dit Khaled Bentounès, nous sommes dans « l’état d’excellence, l’âme pacifiée rejoint l’unité et vit dans cette unité. Cet état de paix ne connaît ni châtiment ni récompense, ni crainte ni espérance, il se caractérise par un détachement total. L’âme ne vit plus sous le mode de la dualité dans un tiraillement intérieur incessant. Elle a retrouvé en elle-même son point d’équilibre qui la met à égale distance de toute chose. »

Cheminer vers soi est la préoccupation de tout pèlerin, quelle que soit sa tradition. « Nous avons un cœur en nous-même, qui est le cœur et le siège de notre conscience » il est bien là le Graal que nous cherchons tous. « Celui qui s’est efforcé de nourrir sa conscience au cours de son éducation va s’apercevoir que le multiple ne mène que vers l’Un ». Se relier au principe de l’Unicité est une constante dans la présentation du Soufisme par le Cheikh Khaled Bentounès. Unicité de notre Être « nous sommes un univers en miniature » et unicité du Vivant. « La difficulté que l’homme éprouve à renouer avec le Vivant vient du fait que la société invite à cultiver davantage la périphérie de l’Être plutôt que son centre ». Kaled Bentounès « parle mandala » tout au long de son livre jusque dans son schéma (reproduit ci-dessous) pour présenter les trois principes de l’Islam.

En Occident nous connaissons mal l’Islam, et encore moins le Soufisme. Et pourtant nous faisons le constat que toutes les traditions mystiques se retrouvent au centre du mandala. Cette forme est omniprésente pour parler de l’unicité de la vie, de l’interdépendance de tous Êtres sur la toile du Vivant. Ce livre, facile à lire, est précieux pour tous ceux qui veulent mieux connaître la voie soufie.

Le cheikh Khaled Bentounès, né en 1949 en Algérie, est depuis 1975 il est le guide spirituel de la confrérie soufie Alawiyya, une chaîne spirituelle ininterrompue remontant à travers le temps, de maître à maître, jusqu’au prophète Mahomet et qui compte plusieurs milliers d’affiliés dans le monde. Il est membre de l’association « Thérapie de l’âme ». Si vous allez sur leur site http://www.therapiedelame.org, vous pourrez constater que le mot cercle est omniprésent jusqu’à préciser que le centre doit toujours rester vide : pas de maître, laisser la place à l’intuition.

 

 

Les trois principes de l’Islam décrit par Cheikh Khaled Bentounès :

: