LYNDIA NOUS ÉVOQUE SON EXPÉRIENCE AVEC LE MANDALA

Lyndia a découvert le mandala et le pratique avec assiduité depuis plusieurs années. Ce chemin l’a conduite naturellement de la mise en couleur de mandalas pré-dessinés à la création pour son plus grand bonheur. Laissons lui la parole :

MandalaLyndia-1

Je suis heureuse de vous faire partager ce que représente, à mes yeux, le mandala.

Il est pour moi essentiel d’être sincère et respectueuse de ce dernier. Je choisis de vous livrer un peu de mon histoire…

Aucun don artistique.

Le dessin ou tout autre expression artistique ont toujours été loin de moi car ma croyance de n’avoir aucun don artistique était une certitude. Un jour, j’ai regardé des mandalas. Je les trouvais beaux et ai pris conscience qu’ils me procuraient des émotions multiples.

J’ai eu la chance de pouvoir participer à un stage d’initiation à la création de mandalas.

Plein de retenue, convaincue que je ne serai rien crée, j’ai participé à ce stage. Seule la curiosité, l’attirance vers quelque chose que j’aimais m’ont guidé. La femme qui animait ce stage a su me mettre en confiance avec ses mots, sa proposition de supports et de techniques divers. J’ai commencé à modifier certaines de ses créations en y ajoutant mes formes simples, mes couleurs. J’ai rapidement senti un appel, quelque chose que je ne pouvais définir mais qui me faisait du bien.

 

MandalaLyndia-2

Un travail de connaissance de moi

Parallèlement à ce stage, j’avais débuté un travail de connaissance de moi. Comprendre l’origine de mes blessures pour vivre ma vie et non être le reflet de ce que mon éducation, mes expériences difficiles, mes croyances fondaient sur le passé faisaient de moi. La femme avec qui je menais ce travail m’a proposé d’utiliser le mandala comme moyen d’expression. Au début, les mots, pour moi, étaient un support trop compliqués car ils ne révélaient pas la complétude de ce qui se vivait en moi.

Le mandala a pris sa place dans mon soin mais aussi dans ma vie.

Il est devenu mon moyen d’expression. A travers lui, s’exprimait mes blessures mais aussi le moyen de les guérir. Il a longtemps guidé mon travail personnel. Avec le temps, j’ai remarqué que lorsque le mandala en lien avec une blessure, une de mes problématique, était achevé, que j’avais nommé ma création, j’étais un peu plus moi même. Terminer un mandala est la matérialisation du chemin intérieur parcouru par mon être tout entier. Le mandala est à la fois la matérialisation de ma problématique et la résolution de cette dernière. Il est le précurseur de ma guérison, de mon évolution.

Je me suis fais confiance

Au départ, mon mental était présent. J’avais le soucis de la beauté, de la structure. Au fur et à mesure du temps, je me suis fais confiance. Aujourd’hui, seul les courbes qui prennent vie, les couleurs qui foisonnent me guident. Je découvre et suis souvent surprise de ce que mon âme exprime. Je crée avec beaucoup de bonheur, de plaisir. C’est un moment intemporel, plein, entier, sincère. Il m’offre nourrissement de moi même, apaisement Je suis cet instant simplement.

MandalaLyndia-3

Le mandala : un guide, un compagnon bienveillant

S’exprime ensuite la voix du mandala en moi. Le regarder éclaire mon chemin. C’est un guide, un compagnon bienveillant, un être à mes côtés qui est juste pour moi. Souvent je remercie ces femmes qui m’ont offert ce lien avec le mandala, le mandala lui même. Si j’avais un message à vous transmettre, ce serait : nous sommes tous des artistes, la beauté de la création est accessoire, seul ce qui a du sens est : le lien qui se crée, se renforce lors de la création.

Mandalas de sable

Je participe, également, à la mise en couleur de mandalas de sable. Cette approche du mandala, est différente et m’offre d’autres trésors. Je ne suis pas dans la création pure puisque le dessin existe déjà. Ce qui se déploie est une autre forme de lien. Je ne suis plus dans le lien de mon être avec l’univers mais dans le lien avec mes semblables et l’univers. Nous partageons un rêve, une volonté de créer quelque chose pour que la paix soit dans le monde Nous choisissons la mandala de sable car c’est une œuvre éphémère qui est rendue à la terre dés qu’elle est achevée. Offrir le meilleur de soi, faire vivre pleinement le présent et l’offrir à la terre pour qu’elle le fertilise et lui donne vie dans l’ensemble des règnes de notre planète.

Cercle sacré de la vie

Le mandala est le cercle sacré de la vie et ce quelque soit le support que l’on utilise. Je vous invite à le rencontrer, je suis sûre qu’il sera vous offrir tous ces trésors. Aujourd’hui, le mandala vit en moi à chaque respiration. Parfois, il met du temps à prendre vie dans le monde des couleurs mais je le sais présent, en lien avec mon être profond. Offrez vous ce bonheur impalpable. Osez être vous même avec douceur et simplicité.

MandalaLyndia-4