LES DIFFERÉNTES FONCTIONS DU MANDALA

Il est possible d’utiliser le mandala de différentes manières, en fonction d’attentes très variées : rechercher tout simplement du bien-être immédiat, pratiquer une médiation active, contempler des mandalas exposés, ou encore porter un regard intérieur sur soi. Le mandala s’adapte à toutes sortes de recherches personnelles. Parmi ces quelques exemples pratiques, il faut trouver celle qui vous convient. De plus, dans le temps, les besoins évoluent et peuvent se combiner.

Claire-AmbianceMandala

La recherche de bien-être

Se sentir mieux est très souvent le premier besoin que les pratiquants recherchent. Découvrir par soi-même est la première étape. Pratiquer sans comprendre est une limite à l’action pour un certain nombre de personnes. Le stage débutant est organisé pour répondre à ce premier besoin : pratiquer en comprenant.

Rechercher la détente

Pratiquer la mise en couleur de mandalas déjà dessinés apporte, nous l’avons déjà dit, détente et bien-être. Pour en savoir plus.

Conseiller la pratique aux enfants

Vous pouvez partager cette activité avec des enfants. Ils y trouveront un grand bénéfice, cette activité les aidera à se concentrer. Pour en savoir plus.

Rechercher une hygiène de vie

Tous les événements générateurs de stress sont des déclencheurs pour pratiquer le mandala : examen, maladie, déménagement, grossesse, nouvel emploi, séparation, divorce…. Pratiquer le mandala est une bonne hygiène de vie. Pour en savoir plus.

Pratiquer la méditation active avec le mandala

Ceux qui souhaitent pratiquer la méditation mais qui supportent mal la posture assise peuvent pratiquer la mise en couleur de mandala dans cet esprit. La concentration associée à la convergence du regard sur un dessin centré « Tout-Un », symbole de totalité et d’unité, favorise un état méditatif actif très bénéfique.

Faire taire le bavardage mental

Le point focal du centre capte l’attention et progressivement le bavardage mental est mis de côté pour laisser place à la tranquillité. Pour en savoir plus.

Concentration et silence

Rapidement un cercle vertueux s’impose à vous : dessiner devient synonyme de concentration et de silence ce qui procure détente, bien-être, espace de tranquillité, paix intérieure et joie. Pour en savoir plus.

Mandala d’intention

Les mandalas d’intention se prêtent particulièrement à cette pratique. Ils sont une école pour l’attention et la concentration. Ils se réalisent à partir d’un mot ou d’une courte expression qui sera l’intention de départ du mandala et ouvre à la méditation.

Contempler des mandalas

La présence de mandalas dans une maison apporte de la sérénité. Le mandala devient l’élément organique « rond » dans l’espace d’habitation. Presque toujours l’appartement ou la maison est exclusivement construit et aménagé de formes rectilignes. Le cercle centré du mandala devient le décor qui attire le regard et capte l’attention pour le plus grand bien des habitants et visiteurs. Le mandala exposé « parfume » la pièce d’une note tranquille et équilibrée.

Un mandala dans une salle d’attente

Leur présence dans les salles d’attente favorise la tranquillité et le calme des clients ou patients anxieux.

Un mandala de bienvenue dans la pièce d’entrée de la maison

À l’entrée d’une maison, les mandalas accueillent et souhaitent la bienvenue. Cet accueil chaleureux met les nouveaux arrivants dans de bonnes conditions.

Dans une chambre à coucher

Avant la nuit, le regard sur le mandala  favorise la détente avant l’endormissement. Il peut être une présence apaisante pour ceux qui souffrent d’insomnie.

Au salon

Un mandala a une grande force d’attraction : il capte le regard, il interpelle, il ouvre à l’écoute et favorise le dialogue .

Porter un regard intérieur sur soi pour s’explorer

Comme il y a des aventuriers de terres lointaines, il y a aussi des découvreurs de leur propre terra incognita. À l’univers de l’expression colorielle on ajoute celui de la création. Ce cap franchi ouvre sur un monde plus vaste d’expression et de découverte de soi.

La création de mandala ouvre une porte sur l’inconscient

La structure spécifique du mandala, sa fonction symbolique font de ce dessin une forme agissante. Elle ouvre une voie de transformation. Carl Gustav Jung, psychanalyste, a été l’un des découvreurs et théoriciens de cette pratique.

Un compagnon pour une thérapie

LaVoieDuMandala l’a déjà signalé, il est essentiel d’être accompagné par un professionnel si vous créez régulièrement des mandalas. Le mandala peut être une aide précieuse dans une thérapie pour ceux qui l’utilisent en bonne intelligence.