LES BIENFAITS DE LA PRATIQUE DU MANDALA

Tous les pratiquants sont unanimes :
le mandala apaise et renforce la confiance en soi.


Le mandala est bien plus qu’un simple coloriage. Derrière lui se cachent de nombreuses vertus dont quelques-unes font l’objet de cette page. D’autres sont détaillées dans les pages suivantes.

 


Une pratique apaisante

Cette activité est particulièrement recommandée dans des périodes de stress, d’examen, d’insomnie.  Elle permet de vivre plus calmement les grands changements dans notre vie : déménagement, maladie, divorce, naissance, deuil…. Elle permet de mettre de la clarté dans nos émotions. En cela elle nous aide dans des périodes de choix ou de conflits. C’est une activité qui nous régénère. Elle est simple, facile à mettre en œuvre, s’adapte à tous les âges. Le mandala est un compagnon de vie.

 

RogerMandala

Une activité sécurisante

On est dans le mandala, avec  sa forme ronde « contenante »,  comme dans un cocon. On a tout de suite une impression de sécurité. La surface à mettre en couleur est délimitée comme un jardin clos : on  ne peut pas se perdre. Le contour du mandala joue ce rôle sécurisant.

 Une activité structurante

Quand on regarde un mandala, on est face à un Tout cohérent. Le point central donne sens et organise tous les éléments qui se complètent et se suffisent. Le tout est contenu dans un cercle, comme la peau contient tous les organes du corps. La totalité donne cohésion et image. Cette organisation est très structurante et permet à la personne de s’ouvrir à sa spontanéité pour mettre en couleur le mandala.

Claire-AmbianceMandala
Une activité calmante

Dès que l’on met en couleur un mandala, le silence s’impose. La forme centrée invite tout naturellement à l’intériorité. On est chez soi, en soi. La répétitivité des gestes crée un rythme dont l’effet se compare à une berceuse. L’activité de coloriage oblige à tourner régulièrement la feuille autour de l’axe du mandala pour donner accès à toutes les parties. Cette valse autour du centre renforce l’impression de ronde. Cette ambiance rappellerait-elle notre petite enfance, les manèges et leurs chevaux de bois ? C’est une activité qui nous enchante et ré-enchante la vie.

Une activité valorisante

On choisit un mandala parce qu’il attire, on aime son dessin, son thème… La base du mandala est là, simple et belle. C’est rassurant. Le risque est limité à la mise en couleur. Il suffit d’un tout petit temps d’adaptation pour se laisser attirer par une couleur et c’est parti. Une couleur en appelle une autre et l’on se laisse entraîner par ce jeu de nuances. On peut fignoler avec du doré ou des feutres paillettes. Petit à petit, mandala après mandala, nous devenons moins timide et notre créativité se développe.

bandeau-fin-pageSans savoir dessiner, vous accédez à un acte créateur gratifiant.