L’ÉCOLE C.G. JUNG ET LE MANDALA

Vous trouverez dans ce rayon certains livres de C.G. Jung ou de ses élèves.
Consulter la page « les pionniers du mandala ».

Ma vie

Le mystère de la fleur d’or

 

ma-vie-souvenirs-reves-et-penseesCarl Gustav Jung

« J’ai donc entrepris aujourd’hui, dans ma quatre-vingt-troisième année, de raconter le mythe de ma vie. » C’est au printemps 1957, quatre ans avant sa mort, que C.G. Jung éprouva le besoin de raconter à sa collaboratrice, Mme Aniela Jaffé, ce qu’il considérait comme l’essentiel de son existence et, rédigeant lui-même les passages les plus importants, la chargea de coordonner le tout. Un des grands fondateurs de la psychanalyse se fait le témoin de lui-même.
« Ma vie est l’histoire d’un inconscient qui a accompli sa propre réalisation. » Souvenirs, rêves et pensées est l’auto-analyse d’un des grands rêveurs de l’humanité qui s’explique en même temps sur l’au-delà, les mythes, les symboles, l’inconscient collectif et, jamais plus clairement qu’ici, sur la religion.

 

commentaire-sur-le-mystere-de-la-fleur-d-orCarl Gustav Jung

Le commentaire de Carl Gustav Jung sur le traité taoïste du mystère de la fleur d’or constitue dans son œuvre une étape cruciale : il inaugure sa recherche, aujourd’hui devenue incontournable, sur les civilisations orientales, et annonce quelques-uns des grands thèmes privilégiés – comme l’ « âme  » ou la quête d’une  » conscience totale  » – à partir desquels va se structurer dorénavant la psychologie des profondeurs. -Ce commentaire est ici accompagné de dessins chinois et de  » mandalas européens  » sélectionnés par Jung, ainsi que de certains textes – dont une remarquable préface au yi king – qui jalonnèrent son exploration de la spiritualité chinoise traditionnelle.

 §§§§§ §§§§§

Psychologie et alchimie

La symbolique de l’esprit

 

psychologie-et-alchimieCarl Gustav Jung

Cet ouvrage nous montre que dans l’alchimie, l’homme, en affrontant les énigmes de la matière, affrontait le plus souvent, et à l’époque sans guère le savoir, les énigmes les plus brûlantes et les plus solennelles de son esprit et de sa vie.

 

essai-sur-la-symbolique-de-l-espritCarl Gustav Jung

Les Essais sur la symbolique de l’esprit viennent clore la trilogie entamée par La Vie symbolique, Psychologie et vie religieuse puis L’âme et le Soi, Renaissance et individuation, dernier cycle des publications de Jung quant à la fonction religieuse de l’inconscient…Comme Walter Otto l’avait bien fait ressortir, toute « manifestation sacrée » est à double tranchant et si l' »imago Dei » peut s’y donner à voir, c’est tout autant la puissance du Mal que l’on peut y découvrir. D’où l’exigence de tout un travail intérieur, d’une ascèse à proprement parler, que guide la lumière de la raison, sous peine de tomber dans l’aliénation de soi-même et, à la limite, par submersion sous l’inconscient, dans la psychose.
De quoi dissiper bien des malentendus et prendre enfin conscience que toute l’œuvre de Jung est aussi fondée sur un principe de « raison nécessaire »

§§§§§ §§§§§

 La structure de l’âme

 Les racines de la conscience

 

la-structure-de-l-ameCarl Gustav Jung

Jung nous décrit la structure de l’âme : la conscience est dotée d’un centre, le moi, ayant à sa disposition une énergie, la volonté, énergie arrachée à l’instinct et à l’inconscient par l’action des archétype et des rituels… C’est le premier texte de Jung, directement écrit en français, a être illustré de mandala dessinés par l’une de ses patientes.

 

les-racines-de-la-conscienceCarl Gustav Jung

Les Racines de la conscience (1954) reprend, développe et approfondit la notion d’ « archétype » qui occupe, on le sait, une place centrale dans la pensée de Jung.

 §§§§§  §§§§§

 Âme et archétype

 

ame-et-archetypeMarie-Louise
Von Franz

Les archétypes, à la manière des instincts, façonnent les comportements humains. Lorsque nous nous mettons à l’écoute de nos rêves ou laissons monter en nous des images, des impressions ou des émotions, nous entrons peu à peu en contact avec la profondeur de l’inconscient, avec les structures archétypiques. Et un dialogue s’instaure entre l’inconscient et le conscient, un dynamisme se crée, qui mène à une certaine réalisation de soi.

 

 

NombreEtTempsMarie-Louise
Von Franz

Psychologie des profondeurs et physique moderne.

Vers la fin de sa vie, C.G. Jung confia à sa collaboratrice depuis plus de trente ans, M.L. Von Franz, la tâche de développer ses vues sur les nombres et la synchronicité, principe des coïncidences que la psychologie des profondeurs a entrepris d’explorer. Nombre et Temps est le résultat de ce travail. L’auteur montre dans les nombres des achétypes gouvernant à la fois l’esprit et la matière, jetant un pont entre ces deux domaines.

 

§§§§§ §§§§§