LE MANDALA UNE VOIE DE CONVERGENCE

Une voie de convergence vers soi. Par sa forme circulaire englobante dont tous les points sont à égale distance du centre, le mandala attire naturellement l’attention vers le centre. Le mandala est un espace convergent dont le point central est l’attracteur*. Le centre a rôle d’aimant, c’est-à-dire d’un point aimant.  Un point qui aime, qui attire à lui, qui diffuse de l’amour.

 

JeFaisCeQueJeSuis

 

Le mandala nous oriente vers l’intérieur

Pratiquer le mandala c’est s’accorder du temps pour soi. Pour un temps, c’est fermer la porte au monde extérieur et à ses préoccupations pour donner la priorité à son monde intérieur.

OrienteVers

 

Le mandala nous ouvre sur l’extérieur

Pratiquer le mandala permet de se retrouver au calme et en silence. Ce moment de détente nous rend plus disponible pour retrouver le monde extérieur.

OuvreSurExtérieur

 

Le mandala nous conduit au centre

La pratique du mandala tourne notre regard vers le centre et, par mimétisme, le mandala nous questionne sur ce qui est le centre de notre vie.

ConduitAuCentre

 

Le mandala nous aligne sur l’axe

La pratique du mandala favorise la mise en cohérence de nos pensées. Elle contribue à ajuster notre vie à ce que nous sommes vraiment. En alignant notre désir vital profond sur notre quotidien, nous gagnons en solidité : je fais ce que je suis, je suis ce que je fais.

AligneSurAxe

 

*Qu’est-ce qu’un attracteur ? : définition tirée de Wikipédia

Dans l’étude des systèmes dynamiques, un attracteur (ou ensemble-limite) est un sous-ensemble ou un espace vers lequel un système évolue de façon irréversible en l’absence de perturbation.